La création de sens dans les espaces de coworking : analyse sémiotique du discours

Marie Hasbi, Jean-Baptiste Welté

Research output: Chapter in Book / Report / Conference proceedingConference contributionAcademicpeer-review

Abstract

Cette recherche s’inscrit dans les travaux s’intéressant à un phénomène émergent, les espaces collaboratifs. Notre travail se focalise sur les espaces de coworking. Il a pour objectif de comprendre le sens et les valeurs véhiculés par leur discours. Ces espaces sont souvent associés à des communautés véhiculant des valeurs partagées. Mais ils sont également considérés comme des organisations marchandes proposant des services et des événements à leurs membres. Ces deux perspectives sont distinctes. La première a une visée altruiste et fondée sur le don/contre-don, alors que la seconde a une visée marchande et transactionnelle. Cette recherche a pour but d’analyser comment ces perspectives divergentes se combinent dans la production des discours de communication des espaces de coworking. Dans ce travail, nous avons mobilisé une méthodologie fondée sur l’analyse sémiotique. Elle postule que le sens se construit dans la différence et se structure autour d’un système d’oppositions. En s’appuyant sur les différents médias de communication utilisés par les espaces de coworking (sites Internet, Facebook, Instagram, Twitter), nous avons analysé le système de signification produit par les espaces de coworking. Nos résultats identifient un carré sémiotique autour duquel s’articulent différentes propositions de valeur, le pratique, l’utopique, le ludique et le traditionnel. Les discours peuvent effectivement valoriser les espaces de coworking, comme des lieux efficaces et professionnels. La dimension utopique renvoie explicitement à la promesse d’une communauté autour d’un partage de valeurs affectives. La dimension ludique valorise les liens informels autour de la sphère professionnelle. Enfin, la dimension traditionnelle ancre les espaces de coworking dans la sphère domestique du proche. Ces quatre positions peuvent s’articuler autour de différents discours. Nous en avons présenté quatre: le conte positiviste qui mélange le pratique et l’utopique pour valoriser le rôle précurseur et technologique des espaces de coworking. La chronique de l’ordinaire propose une association entre le ludique et le traditionnel en créant une temporalité quotidienne faite d’incitations et d’événements. Le manifeste artistique mêle l’utopique et le ludique et met en avant la créativité et le génie artistique des espaces de travail. Enfin, les espaces de coworking peuvent s’apparenter à des guides d’un territoire lorsqu’ils mêlent l’opportuniste et le pratique. Le carré va permettre d’émettre des recommandations managériales en amont à destination des community manager pour aménager leur communication en fonction des valeurs que les espaces de coworking souhaitent transmettre.
Original languageFrench
Title of host publicationXXVIème conférence annuelle de l'Association Internationale de Management Stratégique AIMS
Publication statusPublished - 2017

Keywords

  • discourse analysis
  • Coworking
  • semiotics

Cite this

Hasbi, M., & Welté, J-B. (2017). La création de sens dans les espaces de coworking : analyse sémiotique du discours. In XXVIème conférence annuelle de l'Association Internationale de Management Stratégique AIMS
Hasbi, Marie ; Welté, Jean-Baptiste. / La création de sens dans les espaces de coworking : analyse sémiotique du discours. XXVIème conférence annuelle de l'Association Internationale de Management Stratégique AIMS. 2017.
@inproceedings{faa1f7ea4b13400eb06f1d2affc8a54e,
title = "La cr{\'e}ation de sens dans les espaces de coworking : analyse s{\'e}miotique du discours",
abstract = "Cette recherche s’inscrit dans les travaux s’int{\'e}ressant {\`a} un ph{\'e}nom{\`e}ne {\'e}mergent, les espaces collaboratifs. Notre travail se focalise sur les espaces de coworking. Il a pour objectif de comprendre le sens et les valeurs v{\'e}hicul{\'e}s par leur discours. Ces espaces sont souvent associ{\'e}s {\`a} des communaut{\'e}s v{\'e}hiculant des valeurs partag{\'e}es. Mais ils sont {\'e}galement consid{\'e}r{\'e}s comme des organisations marchandes proposant des services et des {\'e}v{\'e}nements {\`a} leurs membres. Ces deux perspectives sont distinctes. La premi{\`e}re a une vis{\'e}e altruiste et fond{\'e}e sur le don/contre-don, alors que la seconde a une vis{\'e}e marchande et transactionnelle. Cette recherche a pour but d’analyser comment ces perspectives divergentes se combinent dans la production des discours de communication des espaces de coworking. Dans ce travail, nous avons mobilis{\'e} une m{\'e}thodologie fond{\'e}e sur l’analyse s{\'e}miotique. Elle postule que le sens se construit dans la diff{\'e}rence et se structure autour d’un syst{\`e}me d’oppositions. En s’appuyant sur les diff{\'e}rents m{\'e}dias de communication utilis{\'e}s par les espaces de coworking (sites Internet, Facebook, Instagram, Twitter), nous avons analys{\'e} le syst{\`e}me de signification produit par les espaces de coworking. Nos r{\'e}sultats identifient un carr{\'e} s{\'e}miotique autour duquel s’articulent diff{\'e}rentes propositions de valeur, le pratique, l’utopique, le ludique et le traditionnel. Les discours peuvent effectivement valoriser les espaces de coworking, comme des lieux efficaces et professionnels. La dimension utopique renvoie explicitement {\`a} la promesse d’une communaut{\'e} autour d’un partage de valeurs affectives. La dimension ludique valorise les liens informels autour de la sph{\`e}re professionnelle. Enfin, la dimension traditionnelle ancre les espaces de coworking dans la sph{\`e}re domestique du proche. Ces quatre positions peuvent s’articuler autour de diff{\'e}rents discours. Nous en avons pr{\'e}sent{\'e} quatre: le conte positiviste qui m{\'e}lange le pratique et l’utopique pour valoriser le r{\^o}le pr{\'e}curseur et technologique des espaces de coworking. La chronique de l’ordinaire propose une association entre le ludique et le traditionnel en cr{\'e}ant une temporalit{\'e} quotidienne faite d’incitations et d’{\'e}v{\'e}nements. Le manifeste artistique m{\^e}le l’utopique et le ludique et met en avant la cr{\'e}ativit{\'e} et le g{\'e}nie artistique des espaces de travail. Enfin, les espaces de coworking peuvent s’apparenter {\`a} des guides d’un territoire lorsqu’ils m{\^e}lent l’opportuniste et le pratique. Le carr{\'e} va permettre d’{\'e}mettre des recommandations manag{\'e}riales en amont {\`a} destination des community manager pour am{\'e}nager leur communication en fonction des valeurs que les espaces de coworking souhaitent transmettre.",
keywords = "discourse analysis, Coworking, semiotics",
author = "Marie Hasbi and Jean-Baptiste Welt{\'e}",
year = "2017",
language = "French",
booktitle = "XXVI{\`e}me conf{\'e}rence annuelle de l'Association Internationale de Management Strat{\'e}gique AIMS",

}

Hasbi, M & Welté, J-B 2017, La création de sens dans les espaces de coworking : analyse sémiotique du discours. in XXVIème conférence annuelle de l'Association Internationale de Management Stratégique AIMS.

La création de sens dans les espaces de coworking : analyse sémiotique du discours. / Hasbi, Marie; Welté, Jean-Baptiste.

XXVIème conférence annuelle de l'Association Internationale de Management Stratégique AIMS. 2017.

Research output: Chapter in Book / Report / Conference proceedingConference contributionAcademicpeer-review

TY - GEN

T1 - La création de sens dans les espaces de coworking : analyse sémiotique du discours

AU - Hasbi, Marie

AU - Welté, Jean-Baptiste

PY - 2017

Y1 - 2017

N2 - Cette recherche s’inscrit dans les travaux s’intéressant à un phénomène émergent, les espaces collaboratifs. Notre travail se focalise sur les espaces de coworking. Il a pour objectif de comprendre le sens et les valeurs véhiculés par leur discours. Ces espaces sont souvent associés à des communautés véhiculant des valeurs partagées. Mais ils sont également considérés comme des organisations marchandes proposant des services et des événements à leurs membres. Ces deux perspectives sont distinctes. La première a une visée altruiste et fondée sur le don/contre-don, alors que la seconde a une visée marchande et transactionnelle. Cette recherche a pour but d’analyser comment ces perspectives divergentes se combinent dans la production des discours de communication des espaces de coworking. Dans ce travail, nous avons mobilisé une méthodologie fondée sur l’analyse sémiotique. Elle postule que le sens se construit dans la différence et se structure autour d’un système d’oppositions. En s’appuyant sur les différents médias de communication utilisés par les espaces de coworking (sites Internet, Facebook, Instagram, Twitter), nous avons analysé le système de signification produit par les espaces de coworking. Nos résultats identifient un carré sémiotique autour duquel s’articulent différentes propositions de valeur, le pratique, l’utopique, le ludique et le traditionnel. Les discours peuvent effectivement valoriser les espaces de coworking, comme des lieux efficaces et professionnels. La dimension utopique renvoie explicitement à la promesse d’une communauté autour d’un partage de valeurs affectives. La dimension ludique valorise les liens informels autour de la sphère professionnelle. Enfin, la dimension traditionnelle ancre les espaces de coworking dans la sphère domestique du proche. Ces quatre positions peuvent s’articuler autour de différents discours. Nous en avons présenté quatre: le conte positiviste qui mélange le pratique et l’utopique pour valoriser le rôle précurseur et technologique des espaces de coworking. La chronique de l’ordinaire propose une association entre le ludique et le traditionnel en créant une temporalité quotidienne faite d’incitations et d’événements. Le manifeste artistique mêle l’utopique et le ludique et met en avant la créativité et le génie artistique des espaces de travail. Enfin, les espaces de coworking peuvent s’apparenter à des guides d’un territoire lorsqu’ils mêlent l’opportuniste et le pratique. Le carré va permettre d’émettre des recommandations managériales en amont à destination des community manager pour aménager leur communication en fonction des valeurs que les espaces de coworking souhaitent transmettre.

AB - Cette recherche s’inscrit dans les travaux s’intéressant à un phénomène émergent, les espaces collaboratifs. Notre travail se focalise sur les espaces de coworking. Il a pour objectif de comprendre le sens et les valeurs véhiculés par leur discours. Ces espaces sont souvent associés à des communautés véhiculant des valeurs partagées. Mais ils sont également considérés comme des organisations marchandes proposant des services et des événements à leurs membres. Ces deux perspectives sont distinctes. La première a une visée altruiste et fondée sur le don/contre-don, alors que la seconde a une visée marchande et transactionnelle. Cette recherche a pour but d’analyser comment ces perspectives divergentes se combinent dans la production des discours de communication des espaces de coworking. Dans ce travail, nous avons mobilisé une méthodologie fondée sur l’analyse sémiotique. Elle postule que le sens se construit dans la différence et se structure autour d’un système d’oppositions. En s’appuyant sur les différents médias de communication utilisés par les espaces de coworking (sites Internet, Facebook, Instagram, Twitter), nous avons analysé le système de signification produit par les espaces de coworking. Nos résultats identifient un carré sémiotique autour duquel s’articulent différentes propositions de valeur, le pratique, l’utopique, le ludique et le traditionnel. Les discours peuvent effectivement valoriser les espaces de coworking, comme des lieux efficaces et professionnels. La dimension utopique renvoie explicitement à la promesse d’une communauté autour d’un partage de valeurs affectives. La dimension ludique valorise les liens informels autour de la sphère professionnelle. Enfin, la dimension traditionnelle ancre les espaces de coworking dans la sphère domestique du proche. Ces quatre positions peuvent s’articuler autour de différents discours. Nous en avons présenté quatre: le conte positiviste qui mélange le pratique et l’utopique pour valoriser le rôle précurseur et technologique des espaces de coworking. La chronique de l’ordinaire propose une association entre le ludique et le traditionnel en créant une temporalité quotidienne faite d’incitations et d’événements. Le manifeste artistique mêle l’utopique et le ludique et met en avant la créativité et le génie artistique des espaces de travail. Enfin, les espaces de coworking peuvent s’apparenter à des guides d’un territoire lorsqu’ils mêlent l’opportuniste et le pratique. Le carré va permettre d’émettre des recommandations managériales en amont à destination des community manager pour aménager leur communication en fonction des valeurs que les espaces de coworking souhaitent transmettre.

KW - discourse analysis

KW - Coworking

KW - semiotics

UR - http://www.mendeley.com/research/la-cr%C3%A9ation-sens-dans-les-espaces-coworking-analyse-s%C3%A9miotique-du-discours-la-cr%C3%A9ation-sens-dans-les

UR - http://www.mendeley.com/research/la-cr%C3%A9ation-sens-dans-les-espaces-coworking-analyse-s%C3%A9miotique-du-discours-la-cr%C3%A9ation-sens-dans-les

M3 - Conference contribution

BT - XXVIème conférence annuelle de l'Association Internationale de Management Stratégique AIMS

ER -

Hasbi M, Welté J-B. La création de sens dans les espaces de coworking : analyse sémiotique du discours. In XXVIème conférence annuelle de l'Association Internationale de Management Stratégique AIMS. 2017